L'entrepreneur scientifique ou la dévalorisation du travail de chercheur

Par Sophie Boutillier

Français

Le chercheur a désormais l'obligation de résultat, non en termes scientifiques, mais économiques. Le produit de ses recherches doit trouver le plus rapidement possible une application économique. De scientifique, il devient un entrepreneur scientifique. Cette situation est le fruit d'une lente évolution où se mêlent des intérêts de toute nature (politiques, religieux, économiques, scientifiques). Les pouvoirs politiques et religieux se sont de tous temps passionnés pour les découvertes des savants en construisant des institutions pour canaliser leur savoir. C'est dans le capitalisme que cette transformation est la plus immédiate et la mieux encouragée et acceptée par la société

Français

The researcher has an obligation of result, not scientifically but economically. The result of his researches must quickly find an economic outcome. The researcher is becoming a scientific entrepreneur. This situation is the result of a slow evolution where political, religious, economic and scientific interests take place. At any time, political and religious powers have been interested in the work of scientists and built institutions in order to canalize their knowledge. It's with capitalism that this transformation is the most immediate and the better encouraged and accepted by society.
Voir l'article sur Cairn.info