Introduction à une théorie générale de la monnaie et du capital

Par Patrick Castex
Le modèle IS LM est une fable, car le marché de stock de monnaie de Keynes ne tient pas debout : la demande de monnaie pour motif de spéculation n'est qu'un mythe au niveau macroéconomique. Il faut réinterpréter la spéculation sur les marchés financiers et la liaison entre le taux d'intérêt et le taux de profit. Il est ici proposé l'ébauche d'un "modèle" éclectique "IS ER", Investissement Epargne, Emploi Rentabilité ; éclectique car il mâtine la théorie de la valeur travail, et du profit qui en découle, des théoriciens classiques de l'offre, Marx compris, avec un Keynes radicalisé mettant en avant la contrainte des débouchés. Avec pénétration de la monnaie catalyseur dans la sphère réelle et les marchés financiers : la monnaie-finance. Grâce à la dialectique flux (moyen de transaction) et stock (réserve de valeur, dont la monnaie-capital), ce modèle d'abord d'équilibre statique peut être dynamisé et éclaircir les fluctuations et la croissance
Voir l'article sur Cairn.info