Joan Robinson, 1903-1983

Par Geoffrey Harcourt
Dans cette contribution nous présentons quelques aspects de la vie et de la carrière de Joan Robinson et surtout le parcours intellectuel de l'économiste britannique : débutant par une approche critique des idées de Marshall, elle adopte la démarche de Keynes, motivée par une refléxion approfondie sur le problème du chômage. Marx l'a aussi beaucoup intéressé à travers Kalecki, d'autant qu'elle a connu de près, par ses nombreux voyages, le problème du sous-développement. Mais son plus grand apport est qu'elle a averti l'économiste sur son égarement probable lorsque celui-ci s'éloigne de l'analyse de la situation réelle, elle-même étant le résultat d'un processus historique, loin des modèles néoclassiques
Voir l'article sur Cairn.info