Le syndicalisme allemand à la recherche d'un nouveau souffle

Par Brigitte Lestrade
30% des salariés allemands sont syndiqués. Toutefois, en dépit de ce pourcentage à faire pâlir nombre de responsables syndicaux français, le syndicalisme allemand, dix ans après la réunification, est en proie aux mêmes problèmes de désaffection que le Français. La crise économique et le chômage grandissant en sont sans aucun doute la cause, mais à ces raisons générales se surajoutent des raisons particulières à la situation allemande et au décalage toujours très fort entre l'Est et l'Ouest
Voir l'article sur Cairn.info