Potentiel d'innovation des grandes entreprises et État, argumentation évolutionniste sur l'appropriation des informations scientifiques et techniques

Par Blandine Laperche
La constitution du potentiel d'innovation des entreprises dépend autant de leurs stratégies que de l'intervention de l'État. Aujourd'hui, la réduction du financement public de la R&D traduit une orientation croissante des activités scientifiques vers les besoins du marché. Pour les économistes se référant à l'approche évolutionniste, ce changement des politiques publiques peut à terme ralentir le progrès technique et freiner la croissance économique. Il se traduit d'abord par une appropriation croissante des informations scientifiques et techniques, moteurs de l'innovation, par les plus grandes entreprises
Voir l'article sur Cairn.info